Moulin à huile Nicolas En terroir Nîmois depuis 2004

Quand apporter mes olives ?

Étape 1: Quand apporter mes olives ?

AVANT TOUT : Il faut s'assurer que le moulin est ouvert avant de se lancer dans le ramassage des olives.

La date d’ouverture change chaque année, elle est diffusée sur ce site rubrique « actualités », et vous recevrez un mail avec toutes les infos, pensez à vous enregistrer !

Quand apporter mes olives ?

Quand apporter mes olives ?

Les anciens disaient : « à la Ste Catherine l’huile est dans le fruit » et commençaient donc la cueillette fin novembre pour la terminer fin janvier. Les meules de pierres de l'époque étaient moins efficaces que nos broyeurs à marteaux et elles devaient écraser des olives très mures, presque sur-mâtures.

D'autre part, la coutume voulait que les olives aient pris un « premier froid » (pour être un peu fripées) pour qu'il ne reste plus que l'huile : c'était bien calculé puisqu' après les automnes pluvieux, les mistrals d'hiver séchaient les fruits. Ainsi les fruits amenés étaient plus petits moins lourds et la « façon » qui se payait et se paye toujours au poids, coutait moins cher pour une même quantité d'huile.

Aujourd’hui, et particulièrement dans le Gard, nous aimons le fruité vert et les huiles d’olive de fruits jeunes. Elles présentent nombre d’avantages et le ramassage précoce des fruits est conseillé car :

  • Les huiles d’olive fabriquées avec des fruits jeunes de début de campagne seront plus riches en vitamines et antioxydants et meilleures pour la santé
  • Elles se conserveront mieux et plus longtemps
  • Une cueillette précoce permet d’éviter les dernières piqûres de la mouche surtout si l’on veut faire du BIO
  • On évite les gels de décembre si la récolte est rentrée avant. Lorsqu’il gèle, le moulin ferme car il est impossible de fabriquer de la bonne huile avec des olives gelées.

L’inconvénient majeur d’une récolte précoce est : le rendement et le prix de la façon, mais de nos jours on accorde plus d'importance au goût de ce nectar qu'aux quelques centimes supplémentaires à débourser !

Les Moulins à huile NICOLAS ouvrent au gré des caprices de dame nature et donc jamais à la même date.

C’est à l’apporteur de se renseigner chaque année et de choisir sa date de ramassage en privilégiant ce à quoi il tient le plus : rendement, arômes, quantité et en fonction de ses contraintes personnelles : vacances, aide pour la cueillette…etc…

Quelques règles et conseils importants :

Les olives mûres ne tombent pas. Ce sont les olives piquées qui noircissent rapidement et tombent.

– Si vous avez des olives mures sur certains arbres et vertes sur d’autres arbres de variétés différentes, vous pouvez soit ramasser d’abord les unes puis les autres si les arbres sont chargés. Si la récolte est maigre, vous pouvez amener tout en même temps, car si les olives mures donnent en général (mais cela n’est pas certain) plus d’huile, les vertes garantiront une fraîcheur intéressante. Au moulin, il est intéressant de les assembler pour profiter des avantages de chacune.

Ne jamais ramasser les olives par terre, elles commencent rapidement à pourrir et le moulinier s’en rendra compte, il peut refuser tout l’apport.

Ne jamais ramasser les olives quand il pleut ou de suite après une pluie, les olives mouillées pèsent plus, donc vous paierez plus de façon pour la même quantité d'huile et d'autre part, elles risquent de s'abimer plus vite dans les caisses. Il faut attendre deux jours environ.

Quand apporter mes olives ? ATTENTION :

Veillez à amener les olives cueillies rapidement au moulin et maximum deux jours après le ramassage pour une qualité optimale de l’huile. Conservez les olives en caisses aérées ou en sacs de toile de jute dans un endroit frais et sec.

Bannir tout ce qui peut faire fermenter les fruits : les sacs plastiques ou caisses non aérées, les coffres de voiture fermés…

Le moulinier se réserve le droit de refuser tout apport d’olives de mauvaise qualité pour le bien de tous.